FINANCEMENTS

Le Projet de Transition Professionnelle 

Il permet au salarié de s’absenter de son poste afin de suivre une formation pour se qualifier, évoluer ou se reconvertir. Il est appelé CPF de transition. Il est ouvert sous conditions et est accordé sur demande à l’employeur qui pourra, sous certaines conditions, proposer un report du congé. Le salarié est rémunéré pendant toute la durée de la formation.

La formation demandée n’a pas besoin d’être en rapport avec l’activité du salarié.

Lorsque le CPF de transition est réalisé sur le temps de travail, le salarié bénéficie d’une rémunération égale à un pourcentage du salaire moyen de référence du bénéficiaire du projet.

Conditions pour en bénéficier :

Le salarié doit justifier d’une activité salariée d’au moins 2 ans consécutifs ou non, dont 1 an dans la même entreprise, quel que soit la nature des contrats successifs.

Démarches :

Le salarié doit adresser une demande à son employeur et déposer une demande de prise en charge du PTP auprès de la commission paritaire interprofessionnelle régionale compétente pour son lieu de résidence principale ou de travail.

Plus d’informations sur : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F14018

Avant de commencer ces démarches, le salarié devra déposer son dossier de candidature sur le campus ESAV- Institut Bonaparte de son choix et attendre la confirmation d’admission pour la formation choisie

L’Aide Individuelle à la Formation (AIF)

L’aide individuelle à la formation est une aide financière destinée aux demandeurs d’emploi, versée par Pôle emploi en partenariat avec les régions.

Qui peut en bénéficier ?

  • Les demandeurs d’emploi
  • Les personnes en accompagnement CRP/CTP ou CSP

Comment en bénéficier ?

Le bénéficiaire doit faire sa demande auprès de son conseiller Pôle emploi. Dans certaines régions, il peut cependant passer par des organismes régionaux ou missions locales qui transmettent le dossier à Pôle emploi.

Avant de commencer ces démarches, le salarié devra déposer son dossier de candidature sur le campus ESAV- Institut Bonaparte de son choix et attendre la confirmation d’admission pour la formation choisie

Quel est le montant de l’aide à la formation ? 

Le montant de l’aide individuelle à la formation varie selon chaque demandeur d’emploi.

 Plus d’informations sur : https://www.pole-emploi.fr/candidat/en-formation/mes-aides-financieres/laide-individuelle-a-la-formatio.html

Le Compte Personnel de Formation (CPF)

Le compte personnel de formation (CPF) est utilisable par tout salarié, tout au long de sa vie active, y compris en période de chômage, pour suivre une formation qualifiante ou certifiante.

Le CPF a remplacé le droit individuel à la formation (DIF).

Vous pouvez consulter votre compte personnel de formation (CPF) sur : https://www.moncompteformation.gouv.fr

Qui peut en bénéficier ?

Le CPF s’adresse à toute personne :

  • Salarié
  • Membre d’une profession libérale ou d’une profession non salariée
  • Conjoint collaborateur
  • À la recherche d’un emploi

Comment en bénéficier ?

Si le salarié souhaite participer à la formation d’Aide-Soignant Spécialisé Vétérinaire se déroulant pendant son temps de travail :

–  s’adresser à son employeur et lui demander son autorisation au moins

120 jours calendaires avant le début de la formation : l’employeur dispose alors de 30 jours calendaires pour notifier sa réponse au salarié. L’absence de réponse dans ce délai vaut acceptation de la demande de formation.

Si le salarié souhaite participer à la formation d’Aide-Soignant Spécialisé Vétérinaire en dehors du temps de travail :

– le salarié n’a pas à demander l’accord de son employeur et peut mobiliser ses droits à formation librement. Dans ce cas, il peut faire valider sa demande de formation par un conseiller en évolution professionnelle.

Avant de commencer ces démarches, le salarié devra déposer son dossier de candidature sur le campus ESAV- Institut Bonaparte de son choix et attendre la confirmation d’admission pour la formation choisie

Rémunération du salarié pendant la formation

Les heures consacrées à la formation pendant le temps de travail constituent un temps de travail effectif et donnent lieu au maintien par l’employeur de la rémunération du salarié. 

En revanche, lorsque le salarié se forme sur son temps libre, ce temps de formation ne donne pas droit à rémunération.

Plus d’informations sur : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F10705