Selon moi le métier d’auxiliaire vétérinaire nait d’une vocation. J’ai intégré l’ESAV – Institut Bonaparte pour faire de ma passion mon métier.

Ma formation d’assistante vétérinaire en 2 ans (ASSV) et mes nombreux stages m’ont permis d’acquérir les connaissances nécessaires et indispensables pour être une aide-soignante vétérinaire compétente. Au bout d’un an de formation je faisais déjà quelques remplacements.
C’est d’ailleurs à la suite d’un de mes stages que j’ai décroché un poste d’assistante vétérinaire en CDI dès la fin de mes études. J’ai également reçu une seconde offre d’emploi dans une clinique où j’avais effectué un stage et que j’ai dû malheureusement décliner.

Au bout de 2 ans de travail j’ai quitté le poste d’assistante vétérinaire que j’occupais en région parisienne pour tenter ma chance dans ma région natale, le pays basque.
Grâce à l’expérience acquise pendant ses 2 années de formation d’Aide-soignante Spécialisée Vétérinaire, mes nombreux stages et ma détermination sans faille, j’ai réussi à décrocher rapidement un autre CDI.
3 mois après mon embauche j’ai reçu une nouvelle proposition d’une clinique où ma candidature n’avait au départ pas aboutie et qui m’offrait finalement un poste en CDI. Étant très bien dans le poste que j’occupais j’ai décliné l’offre.

Je travaille actuellement dans une clinique canine composée de 6 vétérinaires ayant une spécialité chacun et 4 aides-soignants vétérinaires. Ce que j’aime dans ce métier c’est qu’il n’y a pas de routine, les jours se suivent mais ne se ressemblent pas.

Audrey ECHEGOYEN – promotion 2010 de l’ESAV Paris